POUR ETRE UN HEROS… TAPEZ 112 !

Qui d’entre nous n’a pas imaginé, le temps fugace d’un instant, se transformer en sauveur de l’humanité ?
Ne vous sentez pas ridicule , je crois que nous avons tous une âme d’héros .

Et puis savez vous que cette chance , ou je dirais plutôt cette opportunité se cache dans chaque recoin du chemin que vous empruntez chaque jour,
le chemin de votre vie ?

Alors, bien sûr, je ne vous garantirai pas une transformation, Messieurs, en souris volante ,et non Mesdames, Wonderwoman ne cherche pas de remplaçante !

Néanmoins, vous et moi pouvons être à chaque instant confronté à une urgence vitale, ce qui signifie un événement néfaste qui mette votre voisine, votre enfant, l’un de vos proches ou encore un anonyme que vous croisez, en situation de mort imminente si une prise en charge de premier secours ou médicale n’est pas initiée rapidement .

Et c’est là que vous intervenez , vous qui, devant la réalité d’un évènement dramatique, allez appeler du secours.

Vous êtes confronté à cet événement néfaste ? C’est au moment où vous passerez l’appel que vous devenez le héros de l’histoire.
C’est grâce à la qualité d’alerte, à l’exhaustivité des renseignements nécessaires que vous donnerez que les secours les plus adaptés seront déclenchés.

Pourtant,  au mieux, vous serez initiés aux gestes de premier secours et donc sensibilisés au type d’appel à donner. Mais pour la plupart, vous serez en situation de stress face à l’urgence et à l’inconnu.

Deux cas s’offrent à vous :

  • Vous êtes magicien , tapez 1: l’evènement s’effacera comme par miracle … rendormez vous, ce n’était qu’un cauchemar.
  • Vous n’êtes pas magicien et l’evènement est bien réel, tapez 15 car les secours sont au bout de la ligne. D’ailleurs à ce propos, savez vous que le numéro d’urgences européen est le 112 ?  Retenez le, ça peut vous aider!

Donc, le héros déclenche la chaîne des secours et il ne s’agit pas de flancher . Il ne s’agit pas non plus de pleurer ni de s’énerver .

Lors d’un appel au 15 (ou 112); vous serez très rapidement mis en relation avec une  Assistante de Régulation Médicale (ARM) qui va conduire la première partie de l’entretien téléphonique. En fonction des réponses obtenues, elle priorisera, avec le médecin dédié à l’aide médicale d’urgence (médecin régulateur), l’envoi des moyens adéquats .

Il s’agit pour vous, d’écouter les questions, de répondre au mieux et de vous laisser guider par le personnel formé à la régulation téléphonique de l’urgence vitale.

1- Acceptez qu’elle vous demande de vous identifier : votre nom , votre numéro de téléphone , le lieu de l’événement sont essentiels et ces renseignements doivent être assurés au cas où la communication téléphonique coupe brutalement.
Vous devenez alors le coordinateur : si vous n’avez pas tous les renseignements, faites vous aider par des témoins ou par l’entourage de la victime si nécessaire .
N’oubliez que le héros a une arme géniale : le GPS est intégré dans son smartphone ! N’hésitez pas à vous en servir .

2-L’assistant de régulation va très vite orienter ses questions sur l’état de la victime et sur les circonstances de l’accident ou de l’événement :
*L’âge de la victime, le sexe
*Votre lien de parenté
*Le mécanisme de l’événement : que s’est il passé? (accident de circulation mettant en jeu des piétons des voitures , plusieurs voitures , une chute d’une personne sur la voie publique , une grosse douleur entrainant un malaise),etc.

Pendant que vous composez le 15 (ou 112), préparez dans votre tête un petit résumé le plus précis possible de ce dont vous avez été témoin et de ce que vous voyez.

3- L’ARM vous demandera ensuite très rapidement des précisions sur l’état de la victime et notamment des signes précis qui lui indiqueront des critères de gravité :  « Le tour des fonctions vitales  » :

  • La conscience : la victime parle t-elle ou est elle désorientée?
  • La respiration : est ce que la cage thoracique se soulève ?

Vous serez le héros si déjà vous avez pensé à parler avec la victime et si vous l’avez observée.
Restez auprès d’elle pour lui poser des questions transmises par l’Assistante de Régulation .

Si l’événement implique plusieurs victimes, n’hésitez pas à le signaler, même si vous ne savez pas le nombre exact. Lá encore, n’oubliez pas votre rôle de coordinateur.

Les témoins seront d’une grande utilité pour effectuer un état des lieux rapide afin de renseigner au mieux les personnels du SAMU.
En fonction des réponses, l’ARM jugera de déclencher de suite l’envoi de secours et vous passera le médecin régulateur.

En attendant les secours, il vous sera proposé par le médecin ou même l’ARM de contribuer à la prise en charge de la victime par des gestes simples mais nécessaires :

Là encore vous devez être attentif et exécuter les gestes expliqués.
En cas de doute ou d’incompréhension, n’hésitez pas à faire reformuler ou à demander de l’assistance parmi les témoins.
Ces gestes peuvent être d’urgence ou de sauvetage.

*Si vous informez le médecin du SAMU ou l’ARM d’un état d’inconscience, ces dernier vous proposera de positionner la victime en position latérale de sécurité, c’est à dire sur le côté avec les jambes en chien de fusil.
*Par exemple encore, si vous exprimez que la victime saigne, le médecin pourra vous demander de vous munir d’un linge propre et de comprimer avec vos doigts l’endroit où ça saigne.
*Vous pourrez être sollicité(e) pour démarrer un massage cardiaque et les indications donnés par l’équipe du SAMU sera essentielle et aidante.
*Vous aurez peut-être même l’occasion de vous servir du défibrillateur (DAE) que l’on peut trouver de nos jours dans de nombreux lieux publics et privés.

Vous aurez ainsi un double guide :
L’assistant de régulation et l’appareil lui-même qui donne des conseils adaptés à étape de l’utilisation.
A chaque fois que vous devrez faire un geste, il est primordial que vous compreniez les explications fournies et l’intérêt du geste pour le faire mieux. N’hésitez pas à vous faire aider ou faire reformuler si vous n’avez pas très bien compris.

Pour conclure : n’oubliez pas que vous êtes l’appelant et les yeux du médecin régulateur.
Au mieux vous répondrez, au mieux seront les moyens de secours engagés. Pour cela vous êtes un héros ! 

Et puis pensez à la formation des gestes de premiers secours , proposés dans bon nombre d’entreprises et de villes .
Une vie sauvée, peut être celle d’un être qui vous est cher vaut bien les quelques heures que vous consacrerez pour cette formation. Pensez à contacter La Croix-Rouge Française vous renseignera utilement.